• L'équipe Sénégalité

Sylvestre Basséné

Updated: May 3

Entreprise créée en 2018 à Enampore / Essyl


Nous retrouvons la porcherie dans l’état où elle était en 2019, avec quelques problèmes de maçonnerie. Sylvestre nous dit que son père revient de Ziguinchor, où il a acheté du ciment pour remédier à ces petits problèmes : notamment le fait que le sol ne soit pas suffisamment incliné, ce qui empêche les déjections de couler vers le couloir central. Le maçon devrait venir tout prochainement pour refaire les sols. Sylvestre travaille toujours encore pour une ONG à Tamba – c’est donc sa mère qui s’occupe des porcs, qui les alimente, qui nettoie les auges (les deux frères de Sylvestre, qui habitent à la ferme, refusent de faire ce travail). Elle nous dit : « Je fais cela parce que je veux qu’il réussisse ». Sylvestre veut construire un poulailler pour diversifier sa production. Il pense un jour abandonner son travail et venir habiter à la ferme.


Sylvestre nous parle de la peste porcine qui a décimé son cheptel


Le gros drame de cette entreprise a été la peste porcine africaine. En 2020, Sylvestre avait 27 porcs. Seuls deux ont survécu à l’épidémie. Ce fut un coup très dur pour Sylvestre et pour sa mère: tous les efforts de deux années de travail anéantis en quelques semaines.



Sylvestre dans la porcherie


Autour de la ferme, de nombreux arbres fruitiers (papayers, citronniers, orangers, mandariniers, bananiers) qui sont le domaine de Casimir, le père de Sylvestre. Casimir avait en 2019 une installation qui produisait du biogaz, mais des problèmes récurrents avec le ballon l’ont contraint à cesser cette production. L’eau du puits est pompée avec une pompe immergée (7 m de profondeur), alimentée par des panneaux solaires. Elle est bonne durant l’hivernage, mais devient saumâtre dans la saison sèche. Ceci a conduit à la mort de nombreux papayers.



6 views0 comments

Recent Posts

See All