• L'équipe Sénégalité

Amadou et Kabirou Dramé 2021

Entreprise créée en 2016 à Sédhiou / Mankono Ba


Amadou a une formation de soudeur. Il travaillait dans ce métier jusqu’au moment où son frère Kabirou a reçu le financement de Sénégalité. Amadou a alors décidé de retourner au village. Il est maintenant bien installé au village, il est marié et a quatre enfants.


Au début, Amadou avait le poulailler près de la maison familiale, mais maintenant, il construit un nouveau poulailler dans le jardin familial (ce qui est bien mieux que le terrain que lui avait offert son oncle). Le nouveau bâtiment pourra abriter 1000 sujets, et sera terminé pour le mois de décembre. Pour le terrain d’un hectare, c’est la désolation. Depuis les cultures de maïs en 2019, Amadou n’a pas fait de maraîchage en 2020, ni de cultures pluviales cette année. Le résultat : le terrain est recouvert de très hautes herbes, il nous était impossible d’entrer dans le terrain. Si Amadou veut reprendre des cultures, il devra brûler toute la surface. D’autre part, la clôture est rouillée et permet aux rongeurs de passer. Seul point positif : les deux puits fonctionnent encore, aux dires d’Amadou. L’avenir de ce terrain est bien problématique : Amadou devrait trouver un financement pour refaire la clôture.


L’entrée du terrain d’Amadou: la jungle. Pour le terrain d’un hectare, c’est la désolation. Depuis les cultures de maïs en 2019, Amadou n’a pas fait de maraîchage en 2020, ni de cul- tures pluviales cette année. Le résultat : le terrain est recouvert de très hautes herbes, il nous était impossible d’entrer dans le terrain. Si Amadou veut reprendre des cultures, il devra brûler toute la surface. D’autre part, la clôture est rouillée et permet aux rongeurs de passer. Seul point positif : les deux puits fonctionnent encore, aux dires d’Amadou. L’avenir de ce terrain est bien problématique : Amadou devrait trouver un financement pour refaire la clôture.

1 view0 comments

Recent Posts

See All