• L'équipe Sénégalité

Khady Sarr

Updated: May 3

Entreprise créée en 2016 à Fatick / Diofior


L’an dernier, elle a fait de la tomate (43 Kg), de l’oignon (110Kg), des pommes de terre (12 sacs de 25 Kg) – et un peu d’autoconsommation.


Pendant l’hivernage, elle a fait de l’arachide (bon pour le sol, détruit les nématodes) – car lemaraîchage est trop intensif en travail. Elle s’est investie totalement du- rant les deux premières années, et se rend compte qu’elle en a fait trop, elle doit se ménager. Elle garde l’objectif de sa grande ferme agropastorale, mais se rend compte qu’il faudra plus de temps pour y arriver. « J’avais un grand rêve, j’ai fait tout pour le réussir, mais je ne suis pas encore arrivé ».

Khady devant un champ d’arachides en train de sécher


Sa famille continue de l’aider, notamment ses sœurs et sa mère un peu. Les supports des panneaux solaires envahis de plantes grimpantes. Mais les panneaux fonctionnent parfaitement, la pompe aussi, elle a assez d’eau. Elle a acheté un terrain de 6000 m2 près de Samba Dia, où elle fera de l’arboriculture, qui ne demande pas une présence quotidienne.


Le support des panneaux solaires qui fonctionnent parfaitement


Le terrain n’est pas encore clôturé. Khady prend son temps, ne se presse pas. Elle s surtout bien rassemblé ses idées, avec la volonté de créer quelque chose pour la famille, le village, les générations futures. Elle a de la peine à trouver de la main d’œuvre, à 2’000 la demi- journée. Ce sont de jeunes gens, mais qui refusent un engagement à temps plein. C’est pour le désherbage, arrachage des arachides. Elle avait commencé l’arrachage, mais a stoppé car la pluie est revenue. Elle vend le feuillage de l‘arachide à 1000 FCFA le sac. Elle vend le Kg d’arachide décortiquées à 500 – 1’000 FCFA. Khady assume ce changement d’orientation sereinement, confiante dans le long terme.



3 views0 comments

Recent Posts

See All