• L'équipe Sénégalité

Mame Samba Ndiaye

Updated: May 3

Entreprise créée en 2019 à Bignona


Mame possède un terrain de 2500 m2, sur lequel il fait du maraîchage, et possède un poulailler. Il fait pousser du maïs, du gombo, de l’aubergine amère, du piment, et aussi des herbes aromatiques : menthe, menthe poivrée, basilic, aïl. Entre les rangées de culture, il plante des arbres : goyaves, papayers, morengas. Il possède un puits (21 m de profondeur), une pompe immergée solaire. La pompe lui cause beaucoup de soucis, elle tombe en panne souvent. Elle ne produit qu’à partir 11 heu- res, quand le soleil est très fort. Manifestement, la pompe est trop faible, et de mauvaise qualité. Il devrait acheter une meilleure pompe (400’000 FCFA). Il a un château d’eau de 5000 li- tres. Un maçon était en train de construire un bassin additionnel de 2’000 litres – façon d’être autonome si la pompe lâche. Son domaine est constitué de deux parties, les deux sont irriguées au goutte-à-goutte sur environ la moitié de la surface. Samba a un ouvrier à plein temps, qui faisait ce jour surtout de l’arrosage.

Samba dans son paradis agro-forestier


Dans le fond du terrain, Samba fait du compost ; il utilise aussi de la sciure d’une scierie vois- ine pour enrichir le sol et lutter contre les nématodes. Sa partenaire Mindeliouck lui fournit quantité de sacs de fiente de poulet, engrais idéal. Samba ne veut pas utiliser d’herbicides ou de produits phytosanitaires : il travaille avec le neem, le moringa. Sa fierté, c’est son poulailler, dans lequel il fait des croisements entre diverses races pour obtenir des sujets plus résistants, ayant une croissance plus rapide, supportant mieux la chaleur. Les poules sont nombreuses (une cinquantaine), très variées dans les coloris, la taille.



Les poules multicolores de Samba, l’expert en croisements


Il espère obtenir ainsi une race qui lui permettra d’avoir des poussins plus solides. Son poulailler comprend également des oies, des dindes, des bécasses.

3 views0 comments

Recent Posts

See All