• L'équipe Sénégalité

Sanou Keita

Updated: May 3

Entreprise créée en 2019 à Tambacounda


C’est Moussa, le frère de Sanou, qui nous a reçus - Sanou a dû s’absenter pour aller au chevet d’une parente malade. Sanou fait de l’élevage avicole et ovin. Nous avons visité d’abord le poulailler, situé dans les quartiers extérieurs de Tamba. La route d’accès est difficile. Le poulailler est très grand, avec deux compartiments, et un espace au centre pour les poussins – fort bien pensé, avec des ouvertures permettant aux poussins de 10 jours de se rendre eux-mêmes dans le grand espace. Le poulailler est fort bien aéré, et surtout très bien ombragé, avec des avant-toits de paille pour limiter le soleil. Aujourd’hui, il n’y avait qu’une bande de 200 poussins de 10 jours. Mortalité nulle – ce qui est un bien bon signe. Le poulailler est situé dans un terrain clôturé avec un mur de parpaings, et comprend une maisonnette pour le gardien. Le gardien est indispensable, car les vols sont fréquents à cet endroit. Il n’y a ni électric- ité ni eau, la lumière pour les poussins est générée par des lampes solaires. Le poulailler semble bien tenu, et doit être bien rentable.

Le poulailler de Sanou est grand, bien conçu, suffisamment aéré et ombragé


Ensuite nous avons vu les quatorze ovins, qui sont pour l’instant dans la cour de la mai- son familiale. Sept d’entre eux paissent dans la cour, les autres sont dans une étable. Il s’agit d’une race très prisée, un bélier peut se vendre jusqu’à un million FCFA. Sanou nous a envoyé une jolie photo, où on voit le ministre des forces armées sénégalaise, Sidi- ki Kaba, qui vient de lui acheter un bélier. Il achète tous les aliments sur le marché local. A terme, il pense mettre les ovins sur le terrain du poulailler – mais pour cela, il faut encore renforcer la sécurité.

Sanou a maintenant 14 ovins dans la cour du domaine familial



3 views0 comments

Recent Posts

See All