• L'équipe Sénégalité

L'entreprise de Maxime Gomis

Maxime possède une porcherie à Dakar, gérée avec son cousin. Mais Maxime voit grand: il veut développer une grande porcherie en Casamance, près de Bignona où sa famille possède un terrain et une maison.



Maxime a construit une porcherie. La viande de porc est très demandée par les chrétiens (presque la moitié des Casamançais sont chrétiens), et l'offre est pour le moment insuffisante. Mais c'est surtout la demande de Guinée-Bissau qui offrira un débouché important. Le marché semble très grand : actuellement, les gens font plus de 100 Km pour acheter des porcs.


La mise en oeuvre

  • Construction d'une porcherie de 300 m2 avec 10 compartiments et 1 salle de "gym" sur un terrain proche du lycée de Bignona.

  • Construction d'un puits.

  • Aménagement d'un bassin à l'entrée, à visée prophylactique.



Les résultats

2018 La construction de sa porcherie avance bien et Maxime montre un grand enthousiasme pour son entreprise qui prend forme grâce à trois ouvriers de la construction de Dakar. ​ Juillet 2018: le local de stockage est terminé, la chambre du gardien aussi. Les cinq boxes abritent 5 truies, quatre d’une espèce, une d’une autre, choisies pour optimiser la production. Maxime attend un mois, afin que les truies s’habituent à l’endroit, avant de faire venir le verrat. Ensuite, il faudra 114 jours de gestation pour avoir les premiers porcelets.


Une femelle a mis bas 9 petits en Novembre.



Maxime avec l'une de ses cinq truies


0 views0 comments

Recent Posts

See All